Enda Pronat continue son accompagnement des exploitations familiales, villages et collectivités territoriales dans la transition agroécologique au niveau de la zone de Koussanar au Sénégal oriental, en facilitant l’adoption des pratiques agroécologiques et la mise en place de mécanismes de gestion durable des ressources naturelles.

 En dépit des contraintes imposées par les mesures sanitaires prises par le Gouvernement pour freiner la progression de la COVID-19, Enda Pronat a poursuivi son accompagnement en 2020, dans toutes ses zones d’ancrage. C’est le cas dans le département de Tambacounda, où Enda Pronat intervient principalement dans les communes de Koussanar et de Ndoga Babacar aux côtés des communautés locales engagées dans la transition agroécologique.

Cet accompagnement passe d’une part par un renforcement des exploitations familiales sur les pratiques agroécologiques et sur leurs capacités organisationnelles, notamment en matière de gestion de caisses villageoises qui leur facilite l’accès au matériel et intrants agricoles.

D’autre part, à travers la sensibilisation et l’accompagnement des collectivités territoriales et des villages dans la mise en place de mécanismes de gouvernance des ressources naturelles, en particulier de la forêt et du foncier.

Cet appui de Enda Pronat dans la zone a permis d’obtenir un certain nombre de résultats :

Des producteurs-trices engagé-e-s dans la transition agroécologique 

  • 163 exploitations familiales engagé
  • Amélioration des pratiques de fertilisation organique au niveau de 120 des 163 exploitations familiales accompagnées (soit 73,6 %) utilisent la matière organique et 65 d’entre elles (soit 39,9 %) pratiquent la RNA sur une superficie totale de114,25 ha.                                   

Dotation des exploitations agricoles familiales en équipements agricoles et renforcement du capital semencier 

  • Installation de 20 caisses autogérées villageoises (CAGV) pour gérer les appuis en matériel et intrants agricoles sous forme de crédit révolving
  • 48 semoirs et 02 houes Sine fournis 
  • 12,3 t de semences d’arachide et 1t de semences de niébé

Formation sur la Régénération Naturelle Assistée

Amélioration de la gouvernance des ressources foncières et forestières

  • 04 Ateliers communaux et 54 Ateliers villageois, impliquant 3069 personnes
  • Mise en place de 2 Comités Villageois Paritaires
  • Ouverture d’un pare feu sur 2,4 Km (une 1ere dans la commune) : 4 villages concernés 
  • Reboisement dans les écoles
  • 731 producteurs formés sur la régénération naturelle assistée (RNA) dans 48 villages.

   

Expérimentation de l’association maïs-niébé                                                 Caisse autogérée villageoise

Ce travail se fait en collaboration avec les autorités administratives et les services techniques locaux, en particulier celui des Eaux et Forêt. Ce fut notamment le cas dans le processus de sensibilisation et de formation sur la gouvernance forestière qui s’est mené dans toute la commune de Ndoga Babacar au cours de ces deux dernières années. Ce processus a conduit à la mise en place de Comités Villageois Paritaires pour renforcer la lutte contre la déforestation et soutenir le développement d’activités économiques alternatives.

Reboisement avec la participation du maire de Ndoga                                             Inauguration d’un pare-feu

En termes de perspectives, en 2021-2022, Enda Pronat va travailler en partenariat avec les institutions de recherche ISRA et CIRAD sur l’intensification agroécologique et la production d’évidences scientifiques pour enrichir le dialogue politique pour une mise à l’échelle de la Transition Agroécologique. Ce plaidoyer sera porté au niveau national par la Dynamique pour une Transition Agroécologique au Sénégal (DyTAES), et au niveau local par une coalition d’organisations de producteurs et d’ONG engagées en cours de structuration.