Dans le cadre du processus multi-acteurs pour une transition agroécologique, le groupe « Dynamique sur la Transition Agroécologique au Sénégal » (DYTAES) a lancé en août une série de sept ateliers zonaux pour consulter les populations locales et recueillir leurs propositions afin d’élaborer une stratégie d’accompagnement de l’Etat dans le processus de la transition agroécologique au Sénégal annoncé par le Président.

Après les zones de Niayes, le Bassin Arachidier et le Sénégal oriental, c’est au tour de la vallée du fleuve Sénégal d’être auditionnée. Le GITES s’est associé à cette rencontre qui s’est déroulée à Ndioum (Podor) du 17 au 19 septembre 2019 avec la DYTAS, EndaPronat et Action Contre la Faim.

La première journée de travail a consisté à réaliser une étude de terrain entre les terres autour du fleuve et l’espace pastoral. La première équipe a rencontré des acteurs du secteur agricole de l’île à Moprhile et s’est intéressé aux aménagements agricoles et aux terres de décrues. La seconde équipe est allé dans le diéri à la rencontré des groupements d’élevage et d’association pour la promotion de cultures fourragères et de la collecte de lait.

La deuxième journée s’est concentré sur un atelier participatif faisant remonter plusieurs thématiques atour des questions :

  • Comment faire revenir l’arbre dans l’agriculture ?
  • Comment améliorer l’accès aux aménagements hydrauliques responsables et équitables ?
  • Comment intensifier écologiquement l’élevage ?
  • Comment intensifier écologiquement l’agriculture ?
  • Comment améliorer l’accès à la formation en agro-écologie ?
  • Comment améliorer l’accès au crédit ?
  • Comment améliorer la gestion des aménagements hydro-agricoles ?
  • Comment améliorer la répartition de l’eau dans l’espace et le temps ?
  • Comment améliorer la coexistence entre agriculteurs et éleveurs ?

Cette initiative multi-acteurs, composée par des instituts de recherche, des acteurs de la société civile, d’organisations paysannes et les services techniques a été lancée dans un contexte où le Président de la République, dans son programme quinquennal, a fait de la transition agroécologique l’un des axes principaux du développement du Sénégal, « pour sécuriser l’alimentation des générations futures ».

Source: https://www.initiative-gites.org/transition-agro-ecologique-consultation-multi-acteurs-dans-la-vallee-du-fleuve-senegal/