"Environnement Développement Action pour la Protection Naturelle des Terroirs"
54, Rue Carnot , Immeuble Cheikh Hamidou KANE Dakar , Plateau
(+221) 33 889 34 39
BP
3370

Co-Productions

Retrouvez toutes les autres ressources de Pronat co-produites avec d'autres partenaires.

L'agroécologie au Forum mondial de l'eau

Il existe certaines problématiques majeures auxquelles sont confrontées les initiatives agroécologiques et qui sont récurrentes dans les zones arides à travers le monde. Elles relèvent de la quantité et de la qualité de l’eau disponible, et surtout de son accès. À celles-ci des réponses sont régulièrement formulées par les organisations de la société civile.

À l’occasion du Forum mondial de l’eau qui se déroule à Dakar du 21 au 26 mars 2022, quatre points d’attention sont apportés dans ce document aux collectivités et aux gouvernements pour qu’ils prennent les mesures appropriées en faveur du nécessaire déploiement de l’agroécologie en zones arides.

L'agroécologie au Forum mondial de l’eau Télécharger

Analyse de la construction de la vulnérabilité des ménages du système irrigué de Guédé au nord du Sénégal

Malgré l’amélioration qu’ils apportent à la production agricole, les périmètres irrigués génèrent des risques sociaux, économiques et écologiques importants, qui questionnent leurs impacts effectifs sur la vulnérabilité sociale, économique, environnementale et alimentaire des populations bénéficiaires. La réflexion sur la construction de la vulnérabilité mobilisée dans le cadre de cet article cherche à analyser, dans une perspective socio-historico-économique, comment les processus, les changements et les perturbations dans le temps et dans l’espace peuvent expliquer les mécanismes à la source des vulnérabilités actuelles des ménages installés autour du système irrigué de la cuvette de Guédé au Sénégal. Les résultats mettent en évidence une vulnérabilité différentielle des types de ménages à plusieurs facteurs de stress. Cette vulnérabilité est fonction de la faiblesse des surfaces cultivées et des rendements, des coûts de production élevés ou des difficultés d’accès à des activités extra-agricoles, mais aussi de la période et du lieu d’installation des ménages, qui définissent partiellement leur dotation en ressources, et ainsi leur capacité à faire face à des conditions changeantes. Pour fournir une réflexion pluridisciplinaire, systémique et nuancée sur la vulnérabilité des ménages agricoles du système irrigué de Guédé, il est important de comprendre les mécanismes qui fondent la construction et l’évolution de la vulnérabilité et de voir comment leurs interactions dynamiques peuvent réduire ou renforcer les vulnérabilités existantes ou créer de nouvelles vulnérabilités. En savoir plus , cliquer sur ce lien.

 

DIRECTIVES VOLONTAIRES POUR UNE AGRICULTURE FAMILIALE

Qui Nourrit, Emploie, Enrichit et Préserve le Sénégal

Comme l’expression l’indique les « directives volontaires » sont des injonctions ayant valeur de lois, mais à application volontaire, non obligatoire, non contraignante. Elles reposent sur le principe de l’adhésion et la soumission volontaire à des règles de conduite et de gouvernance élaborées de commun accord. Celles-ci sont acceptées par tous pour leur intérêt et leur utilité pour le plus grand nombre, ainsi que leur aptitude à apporter des réponses adéquates aux problèmes qui se posent.

Enfin les directives volontaires postulent un intérêt certain de l’Etat à les mettre en application pour une gouvernance responsable dans le cadre des objectifs et priorités publics en matière de développement économique, d’inclusion sociale et de durabilité environnementale.

Les Directives volontaires au Sénégal prolongent et mettent en œuvre un mécanisme de partenariat mondial initié par la FAO depuis 2012, pour une gouvernance responsable des régimes fonciers, dans ses 197 états membres. Les Directives Volontaires de la FAO résultent d’un dialogue sur les expériences réussies à travers le monde en matière de gouvernance des systèmes fonciers et alimentaires favorables aux communautés.

Télécharger l'étude

 

Influencer collectivement les orientations d’une réforme foncière : enseignements de la mobilisation des organisations de la société civile au Sénégal

La présente étude analyse la mobilisation des OSC sénégalaises réunies au sein du Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal (CRAFS) dans le processus de formulation d’un projet de réforme foncière mené par la Commission nationale de réforme foncière (CNRF), mise en place par le gouvernement sénégalais en 2012 pour élaborer une réforme foncière, dans une démarche « inclusive et participative ». Ce document retrace la façon dont les membres du CRAFS ont alimenté le débat sur la nécessité d’une réforme foncière inclusive, et dont ils se sont investis dans le processus du CNRF, dans une logique de contribution critique. Il analyse les acquis et les limites de cet engagement et en tire les leçons."

Télécharger l'étude

 

Contribution de la DYTAES pour une transition agroécologique au Sénégal

La DyTAES vise, dans le domaine de l’agroécologie, à accompagner l’Etat dans sa mission régalienne d’élaborer les politiques publiques. Elle est en effet convaincue que la traduction d’une volonté politique en actions se nourrit, au-delà de l’Etat, de la contribution de divers acteurs. La DYTAES a lancé cette initiative afin d’alimenter les réflexions, en se basant sur l’expérience concrète de ses différents membres, afin d’en partager les enseignements et formuler à partir de ces acquis certaines recommandations. Issu d’un large processus de consultation dans les différentes régions du Sénégal, le document de contribution aux politiques nationales de transition agroécologique élaboré par la DYTAES, constitue un premier investissement collectif pour une transition agroécologique dont la nécessité fait, sans nul doute, l’objet de consensus entre l’Etat et les autres acteurs impliqués dans le développement et la gestion durables des ressources naturelles du Sénégal.

Télécharger la contribution finale.                                                                                                                                       Télécharger la synthèse 

 

The potential of agroecology to build climate-resilient livelihoods and food systems

Abstract: This study highlights the links between agroecology and climate change, by providing evidence on the technical (i.e. ecological and socio-economic) and policy potential of agroecology to build resilient food systems. The report aims to answer the following question:- How can agroecology foster climate change adaptation, mitigation and resilience through practices and policies? Inspired by the idea that transformation will only happen through a coordinated approach among all levels, this study aims to combine evidence from a broad range of backgrounds and perspectives.

https://doi.org/10.4060/cb0438en     Télécharger ici le document en PDF

 





Votre Name *
Votre adresse Email *
Votre Objet
Votre numéro de contact *
Votre Message *

Veillez remplir les champ marqués par un *