En 2020, Enda Pronat et son partenaire l’ONG CERAI, ont contribué à améliorer l’accès à l’eau productive pour plus de 150 personnes des communes de Guédé Village et Guédé Chantier, afin de mieux les accompagner dans la transition agroécologique.

Dans le cadre du projet « Renforcer la souveraineté alimentaire locale par un appui à l’agriculture familiale durable dans les communes de Guédé Village et Guédé Chantier à Podor » financé par la Coopération espagnole (AECID), sept (7) exploitations familiales et deux (2) groupements féminins de la zone ont vu leur système d’irrigation renforcé, soit environ 150 personnes qui ont bénéficié directement de ces installations.

Certains producteurs/trices ont été équipés de nouveaux bassins afin de réduire les énormes pertes d’eau liées à la vétusté des anciens bassins.

                 Photos d’un ancien bassin à gauche et du nouveau en cours de finition à droite

Maimouna, une productrice d’une exploitation familiale de 8 ares a pu bénéficier d’une installation de système d’irrigation semi californien avec pompe solaire immergée pouvant fournir 9m3 par jour. Ce système a permis de mettre à disposition des 18 membres de la famille de Maïmouna de l’eau pour l’irrigation et pour les besoins domestiques de toute la famille, mais aussi d’alléger le travail pénible des femmes. Ce système va permettre à la famille de mettre en valeur leur parcelle agricole en toute saison.

Le projet a également appuyé 44 femmes et 2 hommes du GPF de Guédé Chantier, qui exploitent un jardin de 1 ha. Ils ont pu bénéficier d’une installation de système d’irrigation californien avec une moto pompe thermique. Ce système a permis de mettre à disposition de ce groupement un système à bas coût hydraulique avec un temps d’irrigation record. Avec seulement 5 litres de carburant, toute la parcelle (1ha) est irriguée en moins de 4 heures.

                Photos de l’installation système d’irrigation californien à Guédé Chantier

Lors des consultations organisées par la Dynamique pour une Transition Agroécologique au Sénégal (DyTAES) en 2019 dans les six zones éco-géographiques du pays, l’accès à une eau productive de qualité et en quantité suffisante est la principale difficulté et l’enjeu le plus important, soulevé partout et par tous.

Ainsi, alors que la problématique de l’eau est présente partout à travers le pays, les communes de Guédé Village et Guédé Chantier ne manquent pas à l’appel. En effet, malgré le fleuve Sénégal qui borde ces communes et semble pouvoir leur fournir de l’eau en abondance, les producteurs et productrices manquent de moyens pour organiser l’irrigation au niveau de leurs parcelles agricoles.

C’est pourquoi Enda Pronat continue son travail d’accompagnement des communautés pour l’accès à cette ressource fondamentale, avec ses partenaires techniques et financiers.

Le projet va se poursuivre en 2021 avec l’équipement d’autres exploitations familiales et GPF, ainsi que des formations sur les pratiques agroécologiques pour aller vers des modes de production plus sains et durables dans le département de Podor.