Task force multi-acteurs pour la promotion de l’agroécologie

Les 5 et 6 novembre 2015, Dakar était le théâtre d’une grande manifestation regroupant 250 participant-e-s de 45 pays différents : la Réunion régionale sur l’agroécologie pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Afrique sub-saharienne[1], organisée par l’organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Food and Agriculture Organization – FAO) et l’Etat du Sénégal à Dakar.

Suite à cet événement, le Programme Pilote Régional « Sociétés Rurales, Environnement, Climat » (SREC) de l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) et la Plate-forme des ONG européennes au Sénégal (PFONGUE) ont organisé les 17 et 18 novembre une rencontre multi-acteurs autour de l’agroécologie, intitulée Entre champs et laboratoires : comment promouvoir une agroécologie adaptée aux enjeux des exploitations familiales ? 80 personnes de disciplines et d’horizons divers (chercheurs, ONG, organisations paysannes, services de vulgarisation, décideurs, bailleurs) y ont participé, et de leurs discussions est née la volonté de continuer à agir ensemble, entre différents acteurs impliqués dans le déploiement de l’agroécologie au Sénégal. C’est de cette volonté qu’est née la Task Force multi-acteurs pour la promotion de l’Agroécologie au Sénégal (TaFAé), au début de l’année 2016.

Les échanges entre acteurs se sont donc poursuivis tout au long de l’année 2016, à une périodicité mensuelle. Des réunions de réflexion, des partages de connaissance, et des visites ont été organisées (ferme de Kaydara, ONG des villageois de Ndem, station de recherche de l’IRD, …), avec un nombre important d’acteurs. Cette dynamique a permis la naissance de différentes collaborations multi-acteurs aboutissant à des dépôts communs de projets, des renforcements mutuels de capacités ou encore la réalisation de recherches ciblées.

En novembre 2016, une seconde édition de journées multi-acteurs pour le développement de l’agroécologie en Afrique de l’Ouest a été organisée par la TaFAé sur le thème : « Génération Agroécologie », sous l’impulsion du SREC et de la PFONGUE, et avec le soutien de l’IRD, de l’Union Européenne (UE) et de la FAO. L’événement a notamment permis de dresser un premier bilan/perspectives des recommandations issues de la rencontre régionale de la FAO de 2015, ainsi que des actions de la TaFAé[2], avec un focus sur les jeunes.

Les rencontres et visites se sont poursuivies en 2017 et 2018, avec notamment la visite des ouvrages antiérosifs de la Fédération Woobin de Keur Moussa accompagnée par Enda Pronat[3] en avril 2017.

Enda Pronat fait partie de la dynamique depuis le départ, ayant participé autant à la réunion régionale de la FAO qu’aux deux rencontres portées par le SREC et la PFONGUE. Elle est également dans le comité d’organisation de la TaFAé depuis sa création, avec une dizaine d’organisations sénégalaises et internationales, de plateformes et structures de recherche.

Plus d’informations, contactez Jonathan AZEVEDO, animateur de la TaFAé : taskforceagroecologie@gmail.com ; 221 77 488 27 21

Page internet de la TaFAé hébergée sur le site de la PFONGUE : http://pfongue.org/-TaFae-.html

[1] Rapport de l’atelier : http://www.fao.org/3/a-i6364f.pdf

[2] Présentation de la TaFAé faite pendant l’événement : https://drive.google.com/file/d/0B5NkA-lmtcHKbVVBS1Z2aHY4TG8/view

[3] Fiche de synthèse de la visite : http://pfongue.org/IMG/pdf/fiche_enda_vf.pdf