Suivi de la campagne agricole à Koussanar

 

Du 22 au 27 octobre 2018, l’équipe de coordination de Enda Pronat a organisé une mission de suivi de la campagne agricole à Koussanar (département et région de Tambacounda). Depuis 2014, Enda Pronat et les animateurs de la Fédération Yakaar Niani Wulli (FYNW) accompagnent des exploitations familiales dans la transition agroécologique. En février 2018, durant la dernière évaluation des résultats de production de ces exploitations familiales (appelées hantaandés en poular), l’accent avait été mis sur la gestion de la fertilité. Nous avions constaté que les hataandés ayant les rendements les plus faibles cultivaient de grandes superficies alors qu’elles n’avaient pas les capacités de les fertiliser correctement. De ce fait, une recommandation avait été formulée pour qu’ils privilégient l’intensification agro écologique plutôt que l’agriculture extensive, afin de concentrer les efforts et la matière organique sur de plus petites superficies en vue d’accroitre les rendements agricoles. L’activité de sensibilisation, portée par les animateurs de la Fédération Yakaar Niani Wualli, s’est poursuivie durant tout le 1er semestre auprès de tous les producteurs/trices intéressés dans les 9 villages ciblés. Cette mission de suivi a permis de constater qu’un certain nombre d’entre eux ont suivi nos recommandations en mobilisant du fumier laissé par les transhumants pour restaurer la fertilité des terres les plus dégradées. C’est le cas notamment dans la zone de Paniath. Pour appuyer les efforts de restauration de la fertilité dans les champs d’arachide, Pronat a facilité l’acquisition de 750 kg de deux fertilisants organiques et de biostimulants pour que les exploitations puissent le tester dans les conditions réelles (à raison de 1 t / ha). Déjà, les premières récoltes laissent présager de très bons résultats sur les parcelles fertilisés (voir photos de comparaison des plants d’arachide à Sinthiou Sambarou). Face au niveau avancé de dégradation des sols et du couvert forestier, la Fédération Yakaar Niani Wulli avec l’appui de Pronat a également mené des sensibilisations sur la Régénération Naturelle Assistée (RNA) à Koussanar auprès d’une centaine de producteurs. La RNA consiste à épargner et à entretenir dans les parcelles de culture les régénérations naturelles spontannées d’espèces ligneuses dans le but qu’elles contribuent à la restauration de la fertilité des sols et par ricochet, à l’augmentation des rendements agricoles. Cette technique agro-forestière a été privilégiée au reboisement car elle donne de meilleurs taux de survie à un coût moindre. Ainsi, grâce aux activités de sensibilisation et de formation menées sur les techniques d’élagage, ce sont 68 ha qui ont été mis en RNA dans 11 villages depuis 2017. La régénération de la fertilité des sols repose également sur le renforcement des cultures de légumineuses comme le niébé ou l’arachide qui tient une place de choix dans les systèmes agraires du Sénégal oriental, en rotation ou en association avec le vivrier de base. Ainsi, Pronat a également appuyé la reconstitution du capital semencier d’arachide à travers l’octroi de 9 tonnes de semences certifiées (R2) à 90 producteurs et productrices, à raison de 100 kg/producteurs/trice. A la fin de la campagne, chaque producteur/trice devra rembourser les semences reçues pour qu’un autre producteur puisse en bénéficier. Cela permet de renouveler les stocks de semences des paysan-nes qui tendent à disparaître les années où l’hivernage n’est pas favorable (ce qui fut le cas en 2016).  Dans l’ensemble, la campagne agricole 2018 a été satisfaisante dans la zone de Koussanar, malgré une pause pluviométrique importante durant le mois de juillet et une succession de fortes pluies en août qui a porté préjudice aux épis de mil qui étaient en pleine épiaison.