Intervention de Enda Pronat à la Conférence Régionale de l’IED « Changements climatiques et résilience des territoires : Quelles réponses en Afrique de l’Ouest ? »

Une Conférence Régionale a été organisée par Innovation, Environnement et Développement en Afrique (IED Afrique) sur les interrelations entre changements climatiques et résilience des territoires. Ces journées de réflexion et de partage ont eu lieu du 10 au 12 septembre 2018 au King Fahd Palace à Dakar. Elles ont réuni plus d’une centaine de participant-e-s d’Afrique de l’Ouest, de l’Est, d’Asie et d’Europe, notamment des décideurs, des représentant-e-s de structures étatiques et des organisations inter-gouvernementales, des chercheurs, des représentant-e-s d’organisations de producteurs et d’organisations de la société civile.

La conférence s’est déroulée en sessions plénières, panels et sessions parallèles autour des principaux questionnements suivants :

  • quelle transformation territoriale pour la résilience ?
  • quelle mobilité des humains et du bétail pour des territoires résilients ?
  • quels leviers et facteurs d’impulsion pour un processus de transformation des systèmes de production ?
  • quels outils et innovations de financement pour des territoires résilients ?
  • quel partenariat gagnant entre les différents acteurs qui interagissent dans le cadre du développement durable, pour des territoires résilients face au changement climatique ?
  • comment encourager les décideurs politiques à s’engager pour la résilience climatique, s’engager dans des contrats de générations pour tenir compte de la dimension temps ?

Le Responsable du Programme Agroécologie d’Enda Pronat y a fait une communication sur la méthodologie d’évaluation des effets et conditions de développement de l’agroécologie dans un contexte de changement climatique en Afrique de l’ouest, développée dans le cadre de l’initiative CALAO. Ce projet, porté par le Groupe de Travail sur la Transition Agroécologique (GTAE) regroupant les ONG internationales AVSF, GRET, CARI et Agrisud International, a été exécuté dans une région agroécologique du Sénégal, du Burkina et du Togo. Pour le Sénégal, les travaux ont été faits en collaboration avec le master GEDAH de l’UCAD, dans la commune de Diouroup (région de Fatick) où Enda Pronat appuie des initiatives agroécologiques, en collaboration avec le master GEDAH de l’UCAD.

Cette conférence a permis de faire un état des lieux des initiatives en réponse à la problématique de résilience face au changement climatique, et de formuler des recommandations pour appuyer la prise en compte de la dimension changement climatique dans la planification des politiques et des pratiques agricoles.