Auto-évaluation de la Convention Locale dans la commune de Diouroup

Le mardi 9 octobre, l’équipe de Diouroup et des représentant-e-s de la coordination d’Enda Pronat ont facilité l’auto-évaluation de la convention locale de gestion durable des ressources naturelles, dans le terroir de Diop Ndoffene, dans la commune de Diouroup. Cette rencontre regroupait les veilleurs de la convention locale, les chefs de villages, des producteurs et productrices, l’agent local de l’ANCAR, l’agent des Eaux et forêt, un conseiller municipal et l’équipe de Enda Pronat. Diop Ndoffene est un village assez dynamique qui protège sa forêt depuis les années 80. La convention locale a permis de renforcer la légitimité des veilleurs et de renforcer la sensibilisation des populations sur la gestion durable des ressources naturelles. Mais après 18 mois de pratiques, certains points ne faisaient plus l’unanimité et ont été sujet à débat. C’est le cas de la règle qui concerne la limitation de la divagation des petits ruminants pendant la saison sèche. Après de riches échanges entre les différents acteurs et des apports sur l’évolution du contexte et la construction prochaine d’une autoroute non loin du village, les participant-e-s ont retenu de conserver cette règle. Un autre point important d’échange portait sur la volonté des villageois de voir la mairie s’impliquer davantage dans la délimitation des parcours de bétail, le respect des dates de la coupe de la paille et la dotation d’équipement pour renforcer les veilleurs. Les jours suivant, le même processus a été répété dans 4 autres zones inter villageoises. Une restitution de ce processus d’auto-évaluation est prévue avec l’ensemble des acteurs en présence des autorités locales, avant la fin du mois d’octobre, pour l’ensemble de la commune.