Communiqués de presse

Nous,

COPAGEN Mali, membre de la Convergence Globale Ouest Africaine des Luttes pour la Terre, l’Eau et les Semences, réunis en Assemblée annuelle les 25 et 26 septembre 2018, sommes informés de la réunion du Comité National de Biosécurité pour l’évaluation du dossier de demande d’autorisation d’essai avec les moustiques génétiquement modifiés dans le cadre de la lutte contre le paludisme sous l’égide du Ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. Cette demande d’autorisation émane du Centre de Formation et de Recherche contre le Paludisme dont le laboratoire d’expérimentation est situé au Point G à la Faculté de Médecine et d’Odontostomatologie (MRSC/FMOS) de Bamako. Elle se situe dans le cadre du projet « Target Malaria » financé1 par la fondation Bill et Melinda Gates.

Bruxelles, 17 Septembre 2018 – Après de nombreuses années de mobilisation, dans le cadre du Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture (Tirpaa), les agriculteurs qui conservent et développent la diversité des semences ont enfin obtenu la convocation d’un groupe d’experts chargé de faire des propositions pour l’application de leurs droits. Ce groupe d’experts a tenu sa première réunion du 11 au 14 septembre 2018 dans les locaux de la FAO à Rome.

 

(Dakar le 9 juillet 2018) Le COASP et la COPAGEN, leurs membres et alliés s’indignent du forcing de nos institutions régionales pour harmoniser la législation semencière régionale au profit de l’industrie semencière en particulier et agrochimique de façon générale. Nous nous indignons alors de voir le Comité Régional des Semences et des Plants d’Afrique de l’Ouest (CEDEAO-CILSS-UEMOA) se réunir à Dakar, du 9 au 11 juillet 2018, avec des acteurs semenciers de dix-sept pays (16 pays d’Afrique de l’Ouest, plus le Tchad) sans les Organisations Paysannes (OP) et la société civile souveraine, pour évaluer les progrès réalisés dans la mise en oeuvre du règlement semencier régional harmonisé. « Tout ce qui est fait pour vous et sans vous se fait contre vous » dit l’adage…