Autres ressources

3AO: Alliance pour l’agroécologie en Afrique de l’ouest

L’Alliance pour l’Agroécologie en Afrique de l’Ouest (3AO) est une plateforme de coordination et de relais d’information composée d’organisations paysannes, d’instituts de recherche/universités, d’ONG internationales et nationales dont ENDA PRONAT et de mouvements sociaux. Elle a pour objectif de promouvoir et d’accompagner une transition agroécologique en Afrique de l’Ouest pour garantir des moyens d’existence résilient, durables et adaptés aux nouveaux enjeux agricoles ouest-africains. À travers une série d’actions concrètes et concertées, 3AO vise à renforcer les synergies entre différents organismes et échelles d’action pour accentuer la force du plaidoyer, la visibilité du mouvement, et l’impact des initiatives agroécologiques.

 

 

 

Pour la sécurisation des droits fonciers des femmes la stimulation des interventions pour un impact durable au Sénégal

La terre, au Sénégal, est une ressource qui est de plus en plus rare. De nombreuses communautés rurales sont confrontées à l’insécurité de jouissance en raison de la croissance démographique, de l’urbanisation galopante et des projets d’investissements publics et privés (étrangers) ayant une incidence sur le foncier. Dans ce genre de situation les femmes ont peu à dire dans ce qui se passe dans le domaine foncier. La loi sénégalaise stipule que les femmes et les hommes ont des droits égaux en ce qui concerne l’accès aux ressources foncières et naturelles ainsi que le contrôle de ces dernières. Cependant la gouvernance foncière est très décentralisée dans le pays. Les décisions relatives à la terre sont prises au niveau local et souvent, les pratiques coutumières et traditionnelles où les femmes héritent rarement de la terre, prennent le dessus sur les lois. La terre est en général une propriété familiale gérée par le chef de famille, qui est habituellement un homme.