Si on écoutait la terre pour une agriculture paysanne durable

Si on écoutait la terre pour une agriculture paysanne durable
Si on écoutait la terre pour une agriculture paysanne durable

Depuis 2007 et 2008, nous assistons à des phénomènes inédits d’accaparement des terres africaines, dans un contexte où l’Afrique ne parvient pas à contrôler sa souveraineté alimentaire, connaît toujours une croissance de sa population, et où la gestion de l’espace pour le développement des activités rurales se complique avec des conflits entre agriculteurs et éleveurs. Les jeunes sans emplois s’adonnent à une émigration désastreuse, tandis que les phénomènes liés aux changements climatiques affectent les villes et les espaces ruraux. Cette publication est parue en 2015.